L’histoire de la frontière entre les deux nations slaves que sont la Pologne et la Russie est mouvementée et, à l’heure où les forces d’Hitler et des ses alliés attaquent l’armée rouge et l’Union Soviétique le 22 juin 1941, son acte ultime n’est toujours pas écrit.