7 septembre 2021

 

Projet Rayakles batailles du Normandie-Niémen

 

 

High Flight profite de la mise en ligne du chapitre I du nouveau projet Rayak pour inaugurer son blog.

 

A l’automne 2020, l'association a été contactée par le Centre de Russie pour la science et la culture de Paris, qui a demandé à l’association de participer à une téléconférence binationale que le Centre préparait sur le thème du régiment Normandie-Niémen lui-même. Dans cette perspective, High Flight a souhaité conférer à son intervention une plus-value qui vienne s’ajouter à celles des autres intervenants et pas uniquement se confondre avec elles.

 

Dans cet esprit, l’association a choisi une thématique susceptible de ne pas être abordée par les autres participants et, en tout cas, peu ou pas abordée par les historiens du groupe Normandie-Niémen : les opérations militaires de la Grande Guerre patriotique qui ont été le théâtre des exploits et des sacrifices des hommes du régiment. Ce sont en effet ces opérations qui donnent leur sens aux affrontements que ces hommes ont menés dans le ciel contre la Luftwaffe en particulier et contre la Wehrmacht en général : si les volontaires français avaient fait la voyage de Russie, ce n’était pas dans l’esprit sportif de rivaliser de prouesses aériennes, mais bel et bien pour apporter, avec noblesse mais humilité, leur pierre à l’épicentre de la guerre de sang et de boue contre l’hydre nazie.

 

Cette approche opérationnelle a surpris et elle a suscité des réactions enthousiastes, dont est vite ressortie la conclusion que le format forcément réduit d’une participation de quelques minutes au sein d’une conférence impliquant un grand nombre d’intervenants n’avait pu, naturellement, exploiter qu’une infime partie du travail de recherche, d’investigation et de recoupements qui avait été nécessaire pour préparer l’intervention de l’association. Très naturellement, il a été suggéré à High Flight de ne pas perdre ce travail mais au contraire de le compléter pour le publier sur le site de l’association.

 

 

 

 

Cette suggestion nous a paru être d’un bon sens imparable et elle a donné naissance au projet Rayak, qui est dédié aux événements qui sont le cadre des batailles aériennes de la célèbre unité franco-soviétique. Ainsi, le projet Rayak peut-il être considéré comme un « sous-projet » du projet Normandie-Niémen, dont nous rappelons qu’il est plus globalement dédié aux témoignages des vétérans de la Grande Guerre patriotique et à leur mise en contexte. Le nom de Rayak est à la fois celui de la base aérienne où le groupe Normandie a été fondé, au Liban alors sous mandat français, et, par la suite, l’indicatif radio utilisé au combat par ses pilotes.

 

Le projet Rayak s’attachera à répondre à des questions multiples comme, pêle-mêle : qui - même en Russie - a la moindre idée de la situation du front de l’Est le 28 novembre 1942, jour où les quatorze premiers volontaires du groupe posent le pied pour la première fois en Union soviétique ? Qui visualise les opérations militaires géantes auxquelles le Normandie-Niémen a participé ? Comment ces opérations s’inscrivent-elles dans le contexte plus global de la Grande Guerre patriotique, et même dans le contexte encore plus large de la guerre sur le théâtre euro-méditerranéen ? Et, au fond, bien sûr : qui étaient ces hommes venus d’horizons politiques, sociaux, culturels et géographiques différents – et quels étaient ces horizons ?

 

Comme l’exige la désormais traditionnelle approche de High Flight, ces rédactionnels seront accompagnés d’iconographie, de cartes géographiques et d’extraits des témoignages filmés par l’association avec des vétérans de la Grand Guerre patriotique qui, à un titre ou à un autre, ont côtoyé les héros du légendaire régiment Normandie-Niémen.

 

Les investigations complémentaires, forcément volumineuses puisque leur spectre embrasse non seulement toute une série d’importantes opérations militaires historiques mais, plus largement, le contexte de la Seconde Guerre mondiale en Europe, ont d’ores et déjà généré un volume conséquent de données brutes et de rédactionnels qui vont alimenter de nombreuses nouvelles fiches thématiques.

 

Bonne lecture !

 

High Flight